Frédérique Joye+41 79 424 79 34

ça n'a pas de prix

le reiki et le don
Chacun est invité à trouver la justesse entre le matériel et le spirituel, le corps et l'esprit, l'acte et l'amour.

L’argent est une énergie d’échanges qui oscillent entre partage et pouvoir, entre inclusion et exclusion. Notre monde actuel a orchestré des prix et sous beaucoup d’aspects, ils facilitent les échanges ; pourtant ils créent en même temps des normes et des contionnements, et in fine un climat de séparation.

Evaluer soi-même le tarif des enseignements comme des soins reçus chatouille notre consience spirituelle et l’exercice n’est ni facile, ni habituel. Ce n’est pas parce que le Reiki est spirituel que les tarifs de mes soins et formations sont libres, laissé à votre appréciation, selon vos possibilités.

C’est parce que le Reiki, dans le sens même de ses fondements et de ses préceptes, nous invite au discernement dans nos actes, à notre responsabilité altruiste dans le vivre ensemble. Il convie à s'adonner à la pratique du donner et du recevoir, à la gratitude, à développer un esprit de mutualité, à inviter la considération de l’un et l’autre en toutes circonstances. Il se propose à intégrer la dimension de l'Unité dans notre espace-temps. La pratique du don en est l'expression: une expérience d'Amour et une intégration de l'Unité dans laquelle un prix n'a pas de sens.

Votre choix d’un don pour un soin ou l’enseignement reçu participe à notre évolution, la vôtre, la mienne et celle du monde.

"Depuis des siècles, les Tibétains insistent sur la nécessité de cultiver et d'entretenir des qualités telles que la compassion et la sagesse. Elles importent pour eux davantage que l'acquisition de richesses matérielles, la renommée ou le succès.  Ils considèrent la force intérieure, la douceur, l'amour, la compassion, la sagesse, la stabilité de l'esprit, comme les trésors les plus précieux qu'un être humain, homme ou femme, puisse amasser tout au long de sa vie."
 
Le Dalaï-Lama

"Chacun a une pépite d’or inaltérable au fond de lui,
une qualité que l’on appelle « la nature de Bouddha ».
La seule façon d’être vrai, c’est d’être bon.
La bonté est en harmonie avec notre état intérieur profond."
Matthieu Ricard